Les sélections des Bookworms #3 Films à l'affiche

1 commentaire

Les sélections des Bookworms sont une série d’articles vous présentant des œuvres que nous vous recommandons. Il peut s’agir de livres, de films, d’animes, de mangas ou bien encore de séries !
Comme je n’ai pas forcément de quoi vous faire une chronique entière sur chaque film que je vois, je vous propose exceptionnellement quatre petites chroniques en une seule pour vous parler rapidement de films que j’ai vus récemment au cinéma !



Vice-Versa

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité, Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie…
Nationalité: Américaine

Réalisateur: Pete DOCTER

Studio: Pixar & Disney

Genres: Comédie, Animation, Famille

Date de sortie et durée: 17 juin 2015 - 1h34min
Qui n’a pas entendu parler de la dernière perle des studios d’animation Pixar ? Inutile de vous en expliquer le concept, je pense que vous êtes largement au courant. Mais si vous n’êtes pas encore allé le voir, foncez ! Le concept est génial et la magie opère sans problème. Les émotions sont intelligemment représentées et l’humour n’est pas en reste. On pourra simplement reprocher à ce film de ne pas être allé à fond dans la comédie malgré son potentiel gigantesque à ce niveau-là. Mais bon, c’était ça ou une jolie morale pour les enfants, alors Pixar a choisi la morale, c’est bien normal ! Une belle leçon pour les enfants, un (très) bon moment pour les parents (ne ratez surtout pas le début du générique de fin !), à consommer sans modération ! En bonus, grâce à une petite scénette finale, vous comprendrez enfin le comportement des chats !


Pixels

À l’époque de leur jeunesse, dans les années 80, Sam Brenner, Will Cooper, Ludlow Lamonsoff et Eddie « Fire Blaster » Plant ont sauvé le monde des milliers de fois… en jouant à des jeux d’arcade à 25 cents la partie. Mais aujourd’hui, ils vont devoir le faire pour de vrai… Lorsque des aliens découvrent des vidéos d’anciens jeux et les prennent pour une déclaration de guerre, ils lancent l’assaut contre la Terre. Ces mêmes jeux d’arcade leur servent de modèles pour leurs attaques. Cooper, qui est désormais Président des États-Unis, fait alors appel à ses vieux potes pour empêcher la destruction de la planète par PAC-MAN, Donkey Kong, Galaga, Centipede et les Space Invaders… Les gamers pourront compter sur l’aide du lieutenant-colonel Violet Van Patten, une spécialiste qui va leur fournir des armes uniques....

Réalisateur: Chris COLUMBUS

Acteurs: Adam SANDLER, Michelle MONAGHAN, Kevin JAMES, Peter DINKLAGE

Nationalité: Américaine

Genres: Science-Fiction, Action, Comédie

Date de sortie - durée: 22 juillet 2015 - 1h46min
Inspiré et adapté du court-métrage du même nom, Pixels nous propose une guerre improbable entre les humains et les vieux jeux vidéo. Et quand je dis vieux, je veux dire très vieux ! Space Invader, Tetris, Pong, Duck Hunt, Donkey Kong… cela vous dit quelque chose ? Peut-être que cela vous évoque même quelques souvenirs d’enfance ? Ça tombe bien, ce film vise justement les nostalgiques et les amoureux de l’époque retro. Ainsi que ceux qui ont envie de voir un film qui ne se prend pas du tout au sérieux mais nous sort de l’ordinaire. Pour ceux qui ont vu le film Hitch avec Will Smith (et quand je dis « avec », je veux dire qu’il joue dans le film, pas que vous l’avez regardé avec lui !), je vous garantis une bonne tranche de rire puisque Kevin James qui y joue le personnage un peu gros et maladroit joue le président des États-Unis dans Pixels, et il a le même comportement ! Au final, ce film qui n’a rien d’exceptionnel et aurait pu pousser le concept encore plus loin, mais il propose quelques scènes fantastiques et montre quand même un vrai travail de réflexion. Qui plus est, pour une fois qu’un film fait honneur aux jeux vidéo et les respecte, on ne peut que saluer l’initiative ! Si vous n’y connaissez rien, vous pouvez tout de même aller voir ce film et passer un bon moment, ce n’est pas du tout réservé aux joueurs.


A la poursuite de demain

Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune... Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin !
Réalisateur: Brad BIRD

Acteurs: George CLOONEY, Hugh LAURIE, Britt ROBERTSON

Nationalité: Américaine

Genres: Science-fiction, Aventure

Date de sortie - durée: 20 mai 2015 - 2h10min
Nouvelle tentative des studios Disney dans le monde du « vrai » cinéma après John Carter et The Lone Ranger, A la Poursuite de Demain semble être d’emblée un cran au-dessus. Est-ce grâce à la présence de George Clooney ? Il y joue le personnage de Frank Walker, un ingénieur vivant reclus après avoir été rejeté de son monde. Parce qu’il y a plusieurs monde ? Eh oui ! Les plus grands savants de l’histoire ont fondé un monde high-tech top secret parallèle au notre. Cet espace réservé aux meilleurs génies de la terre avait pour but de favoriser l’innovation et de rendre la vie meilleure. Seulement, l’un d’entre eux a eu la vraie mauvaise idée de construite une machine pouvant montrer le futur. Or, elle n’a montré que chaos et désolation. Dès lors, le monde des ingénieurs a cédé au pessimisme et s’est partiellement effondré avant de s’isoler. Frank Walker, devenu fataliste lui aussi, a les yeux rivé sur le pourcentage de chance de voir la Terre vivre une ère apocalyptique. « 100% »… En effet, pas de quoi y croire des masses… C’est alors que fait irruption chez Frank une jeune fille optimiste qui refuse d’entendre ses arguments pessimistes. Et là, le doute apparaissant dans l’esprit du chercheur, le pourcentage diminue de 0.1% ! Suffirait-il donc d’y croire pour éviter le pire ? Frank Walker et Casey Newton décident de trouver un moyen d’aller dans l’autre monde pour faire changer d’avis leur chef David Mix, incarné par Hugh Laurie, lui-même joué par Docteur House (ou l’inverse ?). Ce film, bien qu’un peu lent, amène une réelle réflexion sur le seul impact que peu avoir notre façon de voir les choses. Le casting est efficace, et si l’ensemble ne mérite pas le prix de l’innovation de l’année, l’univers a le mérite d’être plutôt cohérent et bien construit. Mention spéciale pour les scénaristes qui n’ont pas oublié ce cher Nikola Tesla parmi les plus grands scientifiques, lui qui est si souvent injustement mis de côté ! En bref, un « bon » film avec une réelle identité mais auquel il manque tout de même une petite étincelle d’excellence pour vraiment briller.


Renaissances

Que feriez-vous si on vous proposait de vivre éternellement ? Damian Hale, un richissime homme d’affaire new yorkais atteint d’une maladie incurable, se voit proposer une opération révolutionnaire par le mystérieux groupe Phénix : transférer son esprit dans un corps de substitution, « une enveloppe vide », un nouveau corps jeune et athlétique pour prolonger sa vie. Comment résister à une telle proposition ? Damian Hale procède au transfert et redécouvre les joies de la jeunesse, du luxe et des femmes dans son nouveau corps. Jusqu’au jour où Damian découvre un terrible secret sur l’opération. Un secret pour lequel Phénix est prêt à tuer.


Réalisateur: Tarsem SINGH

Acteurs: Ryan REYNOLDS, Ben KINGSLEY, Natalie MARTINEZ

Nationalité: Américaine

Genres: Science-Fiction, Thriller

Date de sortie - date: 29 juillet 2015 - 1h56min
Le synopsis explique parfaitement ce film sans en dire trop, je ne vais donc pas m’attarder à vous expliquer l’histoire. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas été voir un film sans regarder sa bande annonce avant. Et vous savez quoi ? Je crois que j’ai beaucoup plus apprécié ce film grâce à ça ! Je tenterai de réitérer l’expérience à l’occasion, je crois que cela vaut le coup. Ne pas savoir dans quoi un film nous embarque le rend moins prévisible et donc plus appréciable. Dans le cas de Renaissances, pas de grosses surprises à prévoir, le scénario est assez facile à suivre et s’anticipe sans trop de mal (donc ne pas avoir vu la bande annonce était vraiment un plus), mais il ne fait pas de faute. Pas d’incohérence gênante ou de retournement de situation inexplicable. Je regrette surtout d’avoir vu si peu Ben Kingsley, il n’est présent que dans la partie introductive du film… dommage ! Renaissances fait simple, peut-être même un peu trop. Le film manque de prise de risque, de personnalité… un peu comme un jeu vidéo qui se contente de vous mettre des zombies comme ennemis. Le jeu peut être bon, mais il lui manquera une réelle identité pour être très bon. Au final, nous nous trouvons devant un travail bien fait, mais qui ne va pas assez loin. Reste que vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer et que vous apprécierez cette intrigue sans bavure.



✎ par Kaelin

1 commentaire:

  1. Pour ceux qui en ont l'opporunité, Pixels doit être plus marrant en VO quand VF. L'humour un peu gras et facile ne donne jamais aussi bien une fois traduit dans la langue de molière.

    RépondreSupprimer
Vous souhaitez laisser un commentaire, un avis ou encore une recette de cuisine (si, si, Llyx est toujours très intéressée par ce genre de chose !) et vous ne savez pas bien vous y prendre, voilà quelques conseils :
→ Si vous n’avez pas de compte google ou de blog wordpress, livejournal et autres trucs bizarres, allez dans le menu déroulant et cliquez sur Nom/Url.
→ Si vous êtes un espion du MI6, un agent-double ou encore ma voisine du dessus, vous avez la possibilité de laisser un commentaire en anonyme, en cliquant sur Anonyme, logique le truc !
→ Néanmoins, si nous remarquons toutes sortes d’abus, nous retirons votre commentaire sans préavis, et nous enverrons les Chiens de l’Enfer à vos trousses. Vous êtes prévenus.
Merci d'avance et bonne journée/soirée/nuit.