Avis : L'Esprit de Lou de Roxane DAMBRE

2 commentaires
Avis : L'Esprit de Lou de Roxane DAMBRE L'Esprit de Lou de Roxane DAMBRE
Série: Animae #1
Publié par Le Livre de Poche le 14 mau 2014
Genres: Bit-Lit, Métamorphe, Romance
Pages: 408
★★★☆☆
Je m’appelle Lou, j’ai 20 ans, et dans quelques heures, je vais m’installer dans les bureaux de la DCRI, les services secrets français. Mon job ? Officiellement, je suis consultante au département de recherche sur l’inexplicable. En réalité, je traque une bizarrerie qui rôde dans la nuit parisienne et qui fait hurler de rage mon instinct de panthère. Oh, je ne vous ai pas dit ? Comme tous ceux de ma race, ma vraie nature est animale, et je me transforme à volonté. Nous, les Daïerwolfs, formons un peuple très puissant, mais contraint de se cacher des faibles humains. Enfin, faibles... L’officier qui m’a recrutée, le capitaine Sylvain Levif, pourrait me vaincre d’un seul regard tant il me plaît ! À cette heure, je n’ai pas encore décidé si cela va rendre ma mission plus agréable ou plus compliquée. Ou les deux. Et zut. Pourquoi ces choses-là n’arrivent-elles qu’à moi ?
Je suis tombée sur cette série un peu par hasard sur un forum dédié à la lecture et depuis, elle couvait au chaud dans mon immense wishlist. L'Esprit de Lou est une très agréable découverte française et c'est dans l'ensemble un livre très captivant, à l'exception d'un point noir, mais je vous laisse découvrir tout ça dans la chronique !


Le monde est peuplé de créatures extraordinaires : les métamorphes. Mais attention, deux clans distincts se font face : les Daïerwolfs et les Chalcrocs. Si les premiers sont « gentils » et côtoient les humains sans grand problème, les seconds se transforment en bêtes féroces à la pleine lune et tuent tout ce qui bouge. Lou est une jeune Parisienne d’une vingtaine d’années et une Daïerwolf. Pour protéger et anticiper tout mouvement qui pourrait nuire à son peuple, elle fait en sorte d’être engagée par les Services Secrets Français grâce à son QI impressionnant (ou plutôt à ses dons surnaturels). Elle intègre donc le département de recherches de l’inexplicable, sous les ordres du très charmant capitaine Sylvain Levif. Alors qu’elle visite ses nouveaux locaux, elle fait une bourde qui risque de coûter la vie à de nombreuses personnes, et elle décide donc de corriger l'erreur avec ses nouvelles responsabilités et ses compétences de métamorphe, sans se faire prendre, évidemment.

L’histoire est bien construite et bien dosée, on suit Lou qui s’intègre et se fait à sa nouvelle vie tout en tentant de résoudre le problème qu’elle a « malencontreusement » créé. Il n’y a pas vraiment d’intrigue ni d’enquête, le récit se concentre surtout sur le suspense et la traque du criminel. Les quatre cents pages défilent à une vitesse folle.

Lou est une jeune femme pétillante, drôle et extrêmement charmante. Sa nonchalance attire les regards et la rend sympathique aux yeux de tout le monde. Elle est la nouvelle recrue du département de recherches sur l’inexplicable. Son QI et ses habilités surnaturelles lui permettent de démêler le vrai du faux, c’est-à-dire des enquêtes véritablement paranormales ou non, ce qui fait d’elle un atout non-négligeable de cette unité dans laquelle elle va vite prouver son importance.
C’est effectivement plus simple de savoir si l'on est en présence d’un phénomène paranormal quand on en est un soi-même. En effet, la jeune femme est une métamorphe et fait partie du clan des Daïerwolfs, chargés de respecter l’équilibre et garder le secret de leur existence. Bien qu’elle puisse se transformer à volonté en l’animal de son choix, la panthère reste son animal de prédilection : c'est la forme dans laquelle sa puissance bestiale est au maximum et infligera le plus de dégâts à ses ennemis.
Lou est une narratrice agréable à suivre et sans prise de tête, mais parfois elle l’est un peu trop. Ce n’est pas une héroïne qui marquera mes lectures, elle réagit toujours de la même façon et parfois ses comportements montrent une certaine immaturité.

Sylvain Levif est le capitaine de la division anti-terrorisme et du département où est affecté Lou, c’est d’ailleurs lui qui ira la débaucher de son travail peu passionnant de réceptionniste dans un hôtel. Il a une trentaine d’années et il est totalement humain. Il est mystérieux, froid et en dit très peu sur lui comme le requiert son poste. Son nom et prénom ne sont d’ailleurs pas les vrais, il s'agit juste d'une identité créée pour les besoins des services secrets afin de protéger sa vie privée.

Et voilà, j’en arrive à ma bête noire de ce roman : la romance entre nos deux héros. Je suis une grande fan de romance et je ne lis d’ailleurs que très peu de livres n’en contenant pas. Dans L’Esprit de Lou, je l’ai détestée et je l’ai trouvée insupportablement mièvre. Ce n’est pas tant de les mettre ensemble mais la façon dont l’auteure fait évoluer leur relation. Au bout de 300 pages même pas, nos deux héros sont absolument fous l’un de l’autre, ne peuvent plus se passer de l’autre et se disent déjà « je t’aime ». WHA ! STOP ! Dans le récit, si j’ai bien suivi le truc, il ne se passe même pas un mois… ce n’est pas comme si c’était une romance contemporaine/ paranormale à un tome unique où ce genre de chose est récurrent… là, il y a une suite et je ne vois pas trop comment l’auteure va bien pouvoir développer intelligemment leur relation. Je suis dubitative...

L'univers est intéressant et surtout simple à comprendre. Deux races de métamorphes se font face : les Daïerwolfs sont conscients de leur différence et protègent activement le secret de leur existence. Les Chalcrocs, quant à eux, sont incontrôlables et se métamorphosent pendant les périodes de pleine lune où leur bestialité et férocité font rages et quiconque se trouvant sur leur chemin en fera les frais. Quand les Chalcrocs sont sous leur forme humaine, ils n'ont souvent pas conscience de leur côté animal. Ils sont dangereux et doivent être éliminés, c'est là qu'interviennent les Daïerwolfs.
Je suis curieuse de voir si l'auteure va ajouter d'autres éléments surnaturels dans les prochains tomes, histoire de pimenter encore un peu plus sa série.


Ce premier opus pose les bases de la série Animae et nous embarque dans la toute première enquête de la jeune agente et métamorphe, Lou. Le récit se tient et on ne s'ennuie pas. Les personnages sont sympathiques et quelque peu délurés par moment. L'unique point sur lequel j'ai tiqué est la romance... mais si les enquêtes des tomes suivants se tiennent alors il n'y a pas de raison que je ne continue pas cette série. Et puis il est toujours agréable de suivre un récit dans notre bonne vieille capitale !


✎ par Llyx

2 commentaires:

  1. J'ai entendu de très jolies choses de celui ci et de toute la série d'ailleurs. Je n'ai pas encore tenté j'avoue mais j'ai le premier donc je le ferai bien un jour. A voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une agréable lecture, après faut voir comment l'auteure continue sa trame/ son récit, j'ai peur que ça tourne rapidement en rond... Mais bon, pour le savoir il va falloir que je lise la suite :)
      Oui en effet XD
      - Llyx

      Supprimer
Vous souhaitez laisser un commentaire, un avis ou encore une recette de cuisine (si, si, Llyx est toujours très intéressée par ce genre de chose !) et vous ne savez pas bien vous y prendre, voilà quelques conseils :
→ Si vous n’avez pas de compte google ou de blog wordpress, livejournal et autres trucs bizarres, allez dans le menu déroulant et cliquez sur Nom/Url.
→ Si vous êtes un espion du MI6, un agent-double ou encore ma voisine du dessus, vous avez la possibilité de laisser un commentaire en anonyme, en cliquant sur Anonyme, logique le truc !
→ Néanmoins, si nous remarquons toutes sortes d’abus, nous retirons votre commentaire sans préavis, et nous enverrons les Chiens de l’Enfer à vos trousses. Vous êtes prévenus.
Merci d'avance et bonne journée/soirée/nuit.