In My Mailbox #7

10 commentaires

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Le regroupement In my mailbox se fait désormais sur Lire Ou Mourir.




Hello tout le monde ! J'espère que vous allez bien et que vous avez passé d'agréables vacances (ou du moins, une bonne semaine) ?
Pour ceux qui suivent plus ou moins les In My Mailbox du blog auront remarqué que depuis quelque temps il y a en peu, voire pas du tout. Et la raison est simple, je suis partie à New-York la semaine dernière donc j'ai tenté d'économiser un maximum pour le shopping et pour partager certains frais de voyages avec ma maman, donc voilà !
Vous imaginez bien que je ne pouvais pas repartir de là-bas sans avoir être passée par la case « librairie ». J'avais donc fait des petites recherches concernant les librairies les plus intéressantes à voir, et deux noms sont ressortis : Strand et Barnes & Noble.
Je vous propose un Mailbox donc un peu spécial : présentation rapide des deux librairies, mes impressions et évidemment, les livres que j'y ai achetés.



J'avais lu de nombreux avis très positifs concernant cette librairie, et surtout sur les livres d'occasions vendus. J'avais donc hâte d'y aller et d'acheter pour la première fois des livres d'occas' afin d'en avoir plus pour un prix « moindre ». En arrivant là-bas, je me suis sentie ... perdue. Vraiment perdue. Cette librairie ne ressemble a aucune que je connais. En réalité, si je devais la décrire c'est plus comme une bibliothèque : vous savez avec de grandes bibliothèques et des livres partout. Les dernières étagères sont tellement hautes qu'on croise les doigts pour que les livres qu'on souhaite acheter n'y soient pas. L'ambiance est quand même chouette mais j'ai été tellement surprise que je n'ai pas réellement pu apprécier ce moment.
Ce que j'aime quand je vais à la librairie, c'est de mettre mes écouteurs, la musique à fond, de flâner dans les rayons, regarder un livre, le reposer, puis y revenir un peu plus tard. Ici, je ne savais absolument pas où regarder, où commencer. J'ai du aller demander de l'aide à un employé à l'un des comptoirs « Ask us ». Je lui explique ma situation, le gars est vraiment sympathique. Je lui montre ma liste d'envie (oui, j'avais tout préparé !) et lui indique les livres que je veux en priorité. Il m'annonce que la librairie ne fait pas les livres de poche en général, qu'ils en ont peut-être certains mais ils ne savent pas vraiment où ils sont. Pratique le truc quoi, ça m'a bien fait rire. Il m'indique quand même le rayon qui m'intéresse le plus : « Young-Adult », là où j'ai trouvé mes trois livres. Il y en avait vraiment partout, pas facile de savoir quoi regarder. Et puis, j'avais ma mère avec moi, je ne voulais pas m'éterniser non plus et la laisser attendre.



Lux : Beginnings et Consequences (doubles tomes) de Jennifer L.ARMENTROUT
Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s'attend à tout sauf rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n'en est pas moins insupportable et arrogant ! Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d'un autre oeil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l'éviter quand tout lui crie de s'en approcher ?

J'avais adoré le premier tome de cette série (récemment publié en France par les Éditions J'ai Lu), vous pouvez d'ailleurs lire ma chronique sur celui-ci ici. Ces doubles tomes étaient en haut de ma wishlist, donc je n'ai pas hésité une seule seconde à les prendre ! Je trouve d'ailleurs cette édition vraiment magnifique, les couvertures scintillent et touuuut *-*



The Syrena Legacy, Book 1 : Of Poseidon, d'Anna BANKS
Galen is the prince of the Syrena, sent to land to find a girl he's heard can communicate with fish. Emma is on vacation at the beach. When she runs into Galen—literally, ouch!—both teens sense a connection. But it will take several encounters, including a deadly one with a shark, for Galen to be convinced of Emma's gifts. Now, if he can only convince Emma that she holds the key to his kingdom... Told from both Emma and Galen's points of view, here is a fish-out-of-water story that sparkles with intrigue, humor, and waves of romance.


Ce livre est depuis un petit moment dans ma wishlist pour les simples raisons que la couverture est vraiment très jolie, le résumé intriguant et j'ai lu que le niveau d'anglais était assez simple, surtout pour des premières lectures dans la langue de Shakespeare.





Barnes & Noble est la seconde librairie dans laquelle je me suis rendue pendant ce séjour aux États-Unis. Vraiment différente de Strand, elle ressemble beaucoup plus à celles que l'on a l'habitude de voir en France. Ma mère en entrant à même déclaré : « C'est un genre de Fnac ». Ce n'était pas totalement faux puisqu'il y avait des rayons CD, papeterie, etc, mais je n'y ai pas prêté attention, concentrée que j'étais sur les livres.
Barnes & Noble s'étend sur un total de quatre étages et à chacun d'eux, vous avez encore des livres partout.


The Dark Elements, Book 1 : White Hot Kiss, de Jennifer L.ARMENTROUT
One kiss could be the last. Seventeen-year-old Layla just wants to be normal. But with a kiss that kills anything with a soul, she's anything but normal. Half demon, half gargoyle, Layla has abilities no one else possesses. Raised among the Wardens—a race of gargoyles tasked with hunting demons and keeping humanity safe—Layla tries to fit in, but that means hiding her own dark side from those she loves the most. Especially Zayne, the swoon-worthy, incredibly gorgeous and completely off-limits Warden she's crushed on since forever. Then she meets Roth—a tattooed, sinfully hot demon who claims to know all her secrets. Layla knows she should stay away, but she's not sure she wants to—especially when that whole no-kissing thing isn't an issue, considering Roth has no soul. But when Layla discovers she's the reason for the violent demon uprising, trusting Roth could not only ruin her chances with Zayne… it could brand her a traitor to her family. Worse yet, it could become a one-way ticket to the end of the world.

La série Lux (hop! un peu plus haut) de la même auteur m'a vraiment convaincue, du coup je me suis renseignée sur ses différents autres écrits : la série Covenant et The Dark Elements (et d'autres évidemment). La première était celle qui m'intéressait le plus, mais seul le premier tome de la dernière était disponible, alors je l'ai quand même pris.



Dorina Basarab, Book 1 : Midnight's Daughter, de Karen CHANCE
Dorina Basarab is a dhampir—half-human, half-vampire. Unlike most dhampirs, though, Dory has managed to maintain her sanity. Now Dory’s vampire father has come to her for help— again. Her Uncle Dracula (yes, the Dracula), cruelest among vampires, has escaped his prison. And her father wants Dory to work with gorgeous master vampire Louis-Cesare to put him back there. Although Dory prefers to work alone, Dracula is the only thing that truly scares her—and when she has to face him, she’ll take all the help she can get …

Dorina Basarab est un spin-off de la série Cassandra Palmer, dont j'avais adoré le premier tome (ma chronique). Melliane l'avait évoqué dans les commentaires de mon avis, j'ai donc été très intriguée et le résumé m'a vraiment convaincue. J'ai lu néanmoins qu'il était mieux de le lire après le second tome de Cassandra Palmer, donc il faudra attendre un peu !



The Worldwalker, Book 1 : Trial by Fire, de Josephine ANGELINI
This world is trying to kill Lily Proctor. Her life-threatening allergies keep her from enjoying experiences that others in her hometown of Salem take for granted, which is why she is determined to enjoy her first high school party with her best friend and longtime crush, Tristan. But after a humiliating incident in front of half her graduating class, Lily wishes she could just disappear. Suddenly, Lily is in a different Salem—one overrun with horrifying creatures and ruled by powerful women called Crucibles. Strongest and cruelest of them all is Lillian . . . Lily's other self in this alternate universe. What makes Lily weak at home is what makes her extraordinary in New Salem. In this confusing world, Lily is torn between responsibilities she can't hope to shoulder alone and a love she never expected.

Ce livre est absolument intrigant ! J'ai un peu peur d'être déçue et que l'histoire soit un peu trop compliqué ou je-ne-sais-quoi, mais on verra bien parce que le résumé donne vraiment envie de le lire.


Voilà, voilà, j'espère que ce (petit) article vous a intéressé/ plu, voire même permis de faire votre sieste de l'aprem !
Depuis un moment, je connais un passage à vide niveau lecture, je n'arrive pas à m'y mettre ce qui m'embête bien, j'espère donc pouvoir m'y remettre au plus vite et vous proposer à nouveau des chroniques !
Je vous souhaite un bon dimanche et une bonne semaine. Je vous dis (peut-être) à la semaine prochaine, sinon n'hésitez pas à faire un tour pour voir les articles qui sortiront (peut-être aussi) ;)







L'Étoile du matin, de David GEMMELL
Je me nomme Owen Odell et je vais mourir… J’ai vécu trop longtemps et j’ai vu trop de choses. Je fais partie de la légende. Avant de quitter cette enveloppe charnelle, je voudrais me souvenir une dernière fois et raconter l’histoire telle qu’elle s’est réellement passée ; et pas comme les gens la racontent aujourd’hui au coin du feu. Car j’ai bien connu Jarek Mace, celui qu’on appelait alors l’Étoile du Matin. Le dernier héros des Highlands. Le libérateur. J’étais à ses côtés lorsqu’il a combattu les rois Vampyres et s’est dressé face à l’envahisseur angostin. J’étais barde et je connais sa légende par cœur. C’est moi qui l’ai écrite. Mais j’ai laissé de côté la vérité. L’Etoile du Matin n’était pas ce héros aux cheveux blonds et aux yeux bleus débordant de bonté tel qu’on le chante aujourd’hui. Jarek Mace était un voleur doublé d’un menteur, un homme qui aurait égorgé sa mère pour le prix d’un bon repas. Ceci est l’histoire d’un homme. L’histoire d’une rédemption…




Retour en absurdie, de Stéphane DE GROODT
Après Voyages en absurdie, Stéphane De Groodt nous propose la suite de ses chroniques. En véritable jongleur de mots, talent qui lui a valu le prix Raymond-Devos, il nous invite à poursuivre ses rencontres aussi déjantées qu'improbables... Serge me demande des nouvelles de Vanessa car tout ce qui touche à Paradis l'atteint... Mime de rien, Marcel Marceau a beaucoup fait parler de lui... Yoko Ono refusait que j'aille au chevet du leadercool dont elle fut la muse. Et quand la muse-gueule, on la ramène pas... Charlot me répond avoir simplement réussi à trouver sa voie à une époque où le cinéma muait... C'est à Palo Alto que j'Atari car Steve Jobs a voulu dans la Silicone Caner.




ET VOUS, QU'AVEZ-VOUS REÇU CETTE SEMAINE ?

10 commentaires:

  1. très intriguée par toutes ces acquisitions , j'ai lu le tome 1 de lux cette semaine et j'ai hâte de découvrir la suite .
    Bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
  2. LA couverture de Poseidon est juste une merveille !!
    Quant à "Retour en absurdie", je pense me laisser tenter par ce titre un de ces 4, j'adore l'humour et la plume de son auteur !
    Belle semaine livresque à vous 2,
    Au plaisir de vous lire,
    Cajou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de terminer "Retour en Absurdie" et je confirme qu'il est aussi bon que le premier volume ! (Voir ma chronique sur le sujet : http://bookwormschronicles.blogspot.fr/2014/08/stephane-de-groodt-labsurde-genie-des.html )
      De Groodt a vraiment un don, je recommande aussi la version DVD de ses chroniques, de quoi passer une excellente soirée entre amis !
      Merci pour ton commentaire,

      ~Kaelin

      Supprimer
  3. J'espère que Dorina te plaira Llyx! Moi je les ai lu avant de commencer son autre série donc bon. Je vous souhaite à tous les deux de très bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
  4. Jolie IMM!
    Bonne semaine de lecture!!

    RépondreSupprimer
  5. Ohh New-York <3
    Bonnes lectures avec tout ça.

    RépondreSupprimer
  6. Ahhhhhhhhh!!!! New-York! <3
    ça me rappelle de merveilleux souvenirs!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
Vous souhaitez laisser un commentaire, un avis ou encore une recette de cuisine (si, si, Llyx est toujours très intéressée par ce genre de chose !) et vous ne savez pas bien vous y prendre, voilà quelques conseils :
→ Si vous n’avez pas de compte google ou de blog wordpress, livejournal et autres trucs bizarres, allez dans le menu déroulant et cliquez sur Nom/Url.
→ Si vous êtes un espion du MI6, un agent-double ou encore ma voisine du dessus, vous avez la possibilité de laisser un commentaire en anonyme, en cliquant sur Anonyme, logique le truc !
→ Néanmoins, si nous remarquons toutes sortes d’abus, nous retirons votre commentaire sans préavis, et nous enverrons les Chiens de l’Enfer à vos trousses. Vous êtes prévenus.
Merci d'avance et bonne journée/soirée/nuit.