Avis : Love Game d'Emma CHASE

3 commentaires
Avis : Love Game d'Emma CHASE Love Game d'Emma CHASE
Série: Tangled #1
Publié par Hugo Roman le 7 Mai 2014
Genres: Romance contemporaine, Amour, Séduction, Humour
Pages: 357
★★★☆☆
Quand un play-boy habitué à jouer avec les sentiments des femmes se retrouve pris à son propre piège… tout se complique !
Drew, la trentaine irrésistible, est associé dans une grande banque d’investissement new-yorkaise. Le pouvoir, l’argent, les femmes, absolument tout lui réussit. Très sûr de lui et arrogant, il assume son statut de beau gosse et enchaîne les aventures sans lendemain. Jusqu’au jour où une femme lui résiste. Kate Brooks est sublime, brillante, et ambitieuse… mais fiancée et inaccessible. Lorsqu’il la rencontre dans un bar et tombe sous son charme, il ignore encore qu’elle deviendra sa collègue quelques jours plus tard… Bouleversés par le magnétisme sexuel qui les aimante et engagés dans une rivalité professionnelle diabolique, ils vont jouer avec leurs sentiments, s’aimer et se détester.

Drew, le séducteur invétéré, nous prend à partie et nous décrit la façon dont il tombe amoureux. Il nous confie avec autodérision et cynisme ce que les hommes pensent vraiment…

J’avais entendu beaucoup de bien du roman d’Emma CHASE. Alors après avoir été convaincue par le résumé, je me suis achetée Love Game, premier tome de la série Tangled.
Néanmoins, à la fin de cette lecture, mon avis est mitigé. Et je suis quelque peu déçue.

Dans ce type de roman, il est rare que le personnage principal masculin soit le narrateur, et c’est ce qui m’a véritablement attirée dans ce bouquin. De ce côté-là, je n’ai rien à redire, je suis extrêmement satisfaite.
Dès les premières lignes, on sait qu’on va passer un bon moment, et que malgré tout, on va apprécier ce connard arrogant qu’est Andrew, ou Drew, comme vous voulez. Il est cynique, imbu de lui-même, égoïste et très prétentieux. Mais on l’apprécie car, sans fioriture, il nous entraîne dans cette histoire et se dévoile totalement à nous, lecteurs (ou plus lectrices, je pense). Il est honnête avec nous et nous montre à quel point il peut être vraiment nul dans certaines situations. Son comportement et certaines de ses attitudes, selon lui, serait due à son éducation de fils unique … mouais !
J’ai apprécié ses interventions dans la narration pour interpeller le lecteur, probablement les moments les plus drôles. Il délivre aux femmes, ici, une image des mecs (hommes ?) que nous connaissons, en vérité, assez peu, et qui est crue. Parfois, on en vient à espérer que tous les hommes ne soient pas (totalement) comme Drew et ses amis, car sinon, nous sommes perdues.
J'ai adoré sa relation avec sa petite nièce, Mackenzie. Ils sont vraiment adorables tous les deux.

Quant au personnage principal féminin, Katherine Brooks, je l’ai assez peu appréciée. Kate est une femme qui sait s’affirmer et qui ne se laisse pas facilement marcher sur les pieds. Elle sait ce qu’elle vaut et ne laissera personne se mettre en travers de son chemin. Mais je l’ai trouvée agaçante et peu sympathique par moment (le moment qui me vient à l’esprit est la confrontation entre nos deux personnages pour avoir le futur client fortuné).

Le couple qu’ils forment est en soit très attachant, car ils se découvrent petit à petit. Entre la haine et l’amour, la limite est mince et ils nous le prouvent. Mais je trouve qu’il manque véritablement de passages de discussions « normales » entre nos deux personnages. J’aurais aimé assister aux moments où chacun apprend à connaître l’autre.

Après, l’histoire en elle-même est simple et courue d’avance : c’est une romance contemporaine, comme on en voit partout maintenant. Mais ici, je crois que j’avais placé la barre un peu trop haute, car je m’attendais à être surprise ou même à avoir une histoire plus originale. Le fait que Kate soit fiancée est un point intéressant qui aurait vraiment pu servir à l’histoire (voire, mettre plus de "suspens"), mais je le trouve assez vite réglé. J’ai donc trouvé dommage qu’un roman avec une narration aussi excellente soit gâché par une histoire banale et plate, et c’est un point important quand même.
Les deux cents premières pages, j’ai été emportée et je les ai lues d’une traite. Mais, après, le souffle est retombé, et je me suis ennuyée.

Il m'est assez difficile de mettre une mauvaise note à ce livre parce que j'ai vraiment adoré la narration et l'humour de Drew. Peut-être que dans les tomes qui vont suivre, la série va se bonifier ? Qui sait, à voir. Je pense faire une pause dans la romance contemporaine, histoire de reprendre avec de meilleures appréciations.
Il semblerait, en tout cas, que ces derniers temps, je ne sois pas transcendée par mes lectures, à quelques exceptions près …

✎ par Llyx

3 commentaires:

  1. Ah mince désolée que ça n'ait pas été aussi bien que prévu... Vraiment dommage. J'espère que ta prochaine lecture sera mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ... il semblerait que je ne choisi pas si bien que ça mes lectures ces derniers temps ... XD
      Je viens de commencer Le Pacte des Marchombres de BOTTERO. Tout de suite, c'est un cran au-dessus, et ça me plaît nettement plus ;)
      ~ Llyx

      Supprimer
  2. Pour ma part j'ai passé un agréable moment avec cette lecture, pas un coup de cœur mais c'est un roman qui m'a fait sourire plus d'une fois grâce au point de vue de Drew ^^

    RépondreSupprimer
Vous souhaitez laisser un commentaire, un avis ou encore une recette de cuisine (si, si, Llyx est toujours très intéressée par ce genre de chose !) et vous ne savez pas bien vous y prendre, voilà quelques conseils :
→ Si vous n’avez pas de compte google ou de blog wordpress, livejournal et autres trucs bizarres, allez dans le menu déroulant et cliquez sur Nom/Url.
→ Si vous êtes un espion du MI6, un agent-double ou encore ma voisine du dessus, vous avez la possibilité de laisser un commentaire en anonyme, en cliquant sur Anonyme, logique le truc !
→ Néanmoins, si nous remarquons toutes sortes d’abus, nous retirons votre commentaire sans préavis, et nous enverrons les Chiens de l’Enfer à vos trousses. Vous êtes prévenus.
Merci d'avance et bonne journée/soirée/nuit.